L’énergie nucléaire porte une promesse fantastique: une énergie très bas carbone, sûre et pouvant être produite à grande échelle. Toutefois, elle demande de hauts niveaux de technologie et les accidents peuvent être dramatiques. Nous allons présenter ici les différents éléments permettant de se faire une idée du rôle qu’elle peut avoir dans la transition énergétique et le développement économique.

  • Le fonctionnement des centrales nucléaire
  • Leur sûreté
  • Le nucléaire dans le monde
  • Les innovations en matière d’énergie nucléaire
  • L’impact climatique du nucléaire et son intérêt pour réduire les émissions

Le fonctionnement des centrales nucléaires

Le fonctionnement des centrales nucléaires repose sur le principe suivant: dans le réacteur nucléaire, le combustible fait chauffer un caloporteur, gaz ou liquide (en général de l’eau) qui va transmettre la chaleur à de l’eau et la transformer en vapeur, créant un courant qui est transformé en électricité par des turbines. Nous allons étudier plus en profondeur ce sujet:

  • Quel est le combustible utilisé ? Quel est son cycle de vie ?
  • Quel est le cycle de vie des centrales nucléaire ? Combien de temps dure leur construction ? Peut-on les démanteler ?
  • Est-il possible de récupérer la chaleur produite et perdue dans le procédé ?

La sûreté de l’énergie nucléaire

La sûreté de l’énergie nucléaire est souvent un sujet d’alarmes et pour de bonnes raisons: les pires accidents nucléaires, Tchernobyl et Fukushima, ont été des événements terrifiants, ayant marqué la Terre entière et causé l’interdiction d’accès de centaines de km². Toutefois, nous verrons que c’est à relativiser en présentant les risques nucléaires, comme la radioactivité, l’échelle INES, les principaux accidents nucléaires en détail, les menaces pour les centrales nucléaires, ainsi que la gestion des déchets nucléaires.

Le nucléaire dans le monde

Quelle est la place du nucléaire dans le monde ? C’est



Les innovation dans l’énergie nucléaire

Il y a plusieurs grandes innovations qui pourraient révolutionner l’énergie nucléaire. Tout d’abord, des réacteurs de petite taille modulaires (PRM) permettraient d’accélérer-faciliter la conception des centrales, d’améliorer leur fiabilité, de réduire leur coût et de décentraliser la production d’énergie nucléaire. A peine plus lointaine, la 4e génération de réacteurs nucléaires est en route. L’une de ses grandes améliorations serait de rendre possible la surgénération, qui résoudrait dans une large mesure le problème des déchets nucléaires et multiplierait plusieurs dizaines de fois la disponibilité du combustible. Enfin, l’innovation la plus importante, mais aussi la plus lointaine: la fusion nucléaire. Elle promet une énergie quasiment infinie, mais elle est encore à un stade très expérimental, un prototype industriel n’est même pas envisagé avant plusieurs dizaines d’années.

Le nucléaire et le climat

Enfin il faudra voir les intéractions entre le nucléaire et le climat. Nous répondrons à plusieurs questions:

  • Est-ce que le nucléaire est vraiment bas carbone ?
  • Est-ce que le déréglement climatique pose problème pour la production d’électricité nucléaire ?
  • Est-ce que le nucléaire peut être une réponse suffisamment rapide pour aider à lutter contre le déréglement climatique ?