Agriculture : et si le labour ne tuait pas les sols ?

Agriculture : et si le labour ne tuait pas les sols ?

Le labour a très mauvaise presse en ce moment. En retournant la terre, il révèlerait une vie souterraine (vers, microbes, etc.) qui ne tolère pas l’exposition et participerait à l’érosion des sols.

“Le labour n’influe pas seulement sur le ruissellement, il rend aussi les sols vulnérables à l’érosion, et il modifie leur structure et leur composition – en les appauvrissant.”

Le labour obsolète

Pourtant, un article de terre-net.fr affirme que : Le labour rend service et ne tue pas les sols. Nous allons le présenter rapidement ici.

Les bonnes pratiques du labour

S’il faut travailler le sol n’est pas une question ayant une réponse fixe. En réalité, cela dépendrait des circonstances et des pratiques. Il y a le mauvais labour et le bon labour:

“Souvent, ce sont les conditions d’application qui sont mauvaises, pas la pratique en elle-même. Il faut intervenir au bon moment, sur un sol bien ressuyé, et au maximum à 20 cm de profondeur.”

J-F Vian, interrogé par terre-net

L’intérêt de travailler le sol

Le labour permettrait de “semer en conditions humides”, “restructurer le sol en situation de tassement” (= “casser” le sol), évidemment de gérer les adventices (= mauvaises herbes) et bien d’autres choses.

Un agriculteur témoigne :

“Pour les cultures d’hiver, nous optons au maximum pour le non-labour à l’aide d’un déchaumeur à dents Horsch Terrano. Mais nous labourons systématiquement avant les cultures de printemps à 15-20 cm de profondeur car le rendu est bien meilleur. Cela réchauffe le sol et active la minéralisation. Cela permet aussi d’enfouir le fumier ou le compost. De plus, pour des cultures à faible développement végétatif comme la lentille et le lin, nous prenons de l’avance sur les adventices.”

B.Merlo et M.Cruz-Mermy, interrogés par terre-net

Les effets négatifs pourraient être compensés en utilisant des couverts, qui apportent de la matière organique. Vous voyez, on est très loin de l’image d’épinal du labour qui détruit les sols et cause de l’érosion. Comme quoi, l’agriculture, c’est (très) compliqué.

Bref, un sujet à creuser (sans mauvais jeu de mot ^^”).

Autres articles sur le sujet :