Genvia: industrialiser des électrolyseurs à oxyde solide à haute performance

You are currently viewing Genvia: industrialiser des électrolyseurs à oxyde solide à haute performance

Genvia est une entreprise créée par le CEA, Schlumberger et leurs partenaires pour industrialiser la technologie de production d’hydrogène d’électrolyse à oxyde solide haute performance (= électrolyse haute température) développée par le CEA.


Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) Liten de Grenoble a développé une technologie d’électrolyse à oxyde solide haute performance (= électrolyse haute température) pouvant atteindre une efficacité de 99%.

Voici le site internet de l’entreprise.

Une électrolyse à oxyde solide innovante

Genvia va exploiter une technologie de production d’hydrogène par électrolyse à oxyde solide / haute température qui atteindrait un rendement de 99% et pourrait fonctionner à la fois comme électrolyseur et comme pile à combustible (ce qui en ferait un appareil idéal pour gérer les variations de courant). L’objectif serait de proposer des électrolyseurs permettant de produire de l’hydrogène vert à 2€ le kilogramme.

Nous l’avons déjà présentée dans notre article sur l’électrolyse haute température.

Genvia en pratique

Avoir une belle technologie, c’est bien, mais encore faut-il l’industrialiser et la commercialiser. Genvia rassemble justement parmi ses fondateurs des organisations importantes qui pourront répondre à ces challenges.

Les fondateurs

La société Genvia, née le 1er mars 2021, a été fondée par plusieurs organisations :

Les dirigeants de Genvia

L’équipe de Genvia

C’est Florence Lambert qui, après avoir dirigé le CEA Liten de Grenoble (qui a élaboré la technologie), a pris la tête du projet Genvia.

Elle sera accompagnée de

Le conseil d’administration

Le conseil d’administration, pour sa part, sera constitué de :

  • François Jacq, Administrateur général du CEA et Philippe Stohr, directeur des énergies du CEA
  • Ashok Belani, vice-président exécutif des nouvelles énergies, et Olivier Peyret, président de la France, Schlumberger
  • Guy Sidos, président et directeur général, Vicat
  • Pascal Baylocq président de Geostock (VINCI Construction)
  • Stéphane Péré, directeur général AREC Occitanie

Les installations: Genvia à Bézier

L’entreprise va d’abord installer une ligne pilote dans une usine Schlumberger à Béziers en 2021. Plus précisément, l’entreprise se situe :

Plaine Saint-Pierre, CS 10620, Avenue Joseph Lazare

34535 Béziers Cedex

Elle prévoit de développer une gigafactory de production d’électrolyseurs à Bézier en 2025, ce qui amènerait près de 500 embauches d’ici 2030.

Les actualités de Genvia

Lors d’une visite à l’usine de Bézier le 16 novembre 2021, Emannuel Macron a annoncé un soutien public à hauteur de 200 millions d’euros par le biais d’un “Important Projet d’Intérêt Commun Européen” (IPCEI). Au total, le plan “France 2030” allouerait 2 milliards d’euros seraient consacrés, globalement, à la filière hydrogène, en plus des 7 milliards annoncés par Brunos Le Maire en 2020.


Pour aller plus loin