Enapter: électrolyse à membrane échangeuse d’anion

You are currently viewing Enapter: électrolyse à membrane échangeuse d’anion
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Startups

Enapter est une entreprise européenne concevant de électrolyseurs à membrane échangeuse d’anions (AEM, anion exchange membrane). Elle est côtée à la bourse et valorisée 483 millions d’euros (aujourd’hui).


Histoire d’enapter

Enapter a été fondée en 2017 par Sebastian-Justus Schmidt, ancien directeur d’une société de logiciels après avoir racheté une société italienne: ACTA, spécialisée dans la recherche et développement de piles à combustible et d’électrolyseurs AEM. Ses cofondateurs sont son fils Jan-Justus et Vaitea Cowan, une personne l’ayant aidé à concevoir une résidence énergétiquement indépendante, notamment grâce à l’hydrogène (la “Phi Suea House”).

Ils ont ouvert un bureau à Berlin en 2019, ainsi qu’un nouveau site de production en Italie. L’entreprise entre en bourse en 2020. En 2021, elle a 165 employés. Elle est lauréate du Earthshot Prize Award en 2021.

Les électrolyseurs Enapter

Enapter propose actuellement deux produits reposant sur la technologie AEM:

  • L’électroliseur AEM 4.0
  • L’AEM multicore.

Electrolyseur AEM 4.0

Leur électrolyseur AEM est modulaire, se présentant sous la forme d’un parallèlépipède de 63.5cm de long faisant 38kg et pouvant produire 0.5nm3 par heure (soit 1,0785kg/j) pour 2.4kWh. Le gaz aurait une pureté de 99.9% (ou 99.999% avec une option) et sortirait à 35 bars.

AEM multicore

L’AEM multicore est un assemblage se présentant sous la forme d’un container de 12.2m de long et contenant 420 modules AEM. Il peut (logiquement), produire 210 Nm3/h, soit 450kg/jour.

Le système de gestion énergétique

Les électrolyseurs seraient contrôlables à distance et librés avec des logiciels de gestion de la production énergétique (système de gestion énergétique, ou EMS, Energy management systems en anglais).

Le dispositif serait notamment adapté pour une autoconsommation résidientielle et des micro-réseaux d’énergie renouvelable. Il combine des modules de communication IOT pour produire l’information, une plateforme de télémétrie pour les recevoir, un “intelligent gateway” pour connecter les appareils sur un réseau local et envoyer les données vers le cloud d’Enapter; puis des logiciels pour analyser et présenter les données.

Pour aller plus loin:

  • https://www.rechargenews.com/energy-transition/exclusive-enapter-eyes-83-cost-reduction-for-its-unique-aem-hydrogen-electrolysers-by-2025/2-1-1256489