fbpx

Homeys permet de monitorer et optimiser la consommation énergétique du chauffage des immeubles résidentiels.

Henri de Noblens, le fondateur de Homeys, a accepté de répondre à quelques une de nos questions.

Quels sont les enjeux environnementaux auxquels Homeys répond ?

Notre solution permet de réduire la consommation énergétique des bâtiments d’environ 15% et donc de limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. En plus d’améliorer la performance énergétique des bâtiments, nous permettons aussi à nos clients de limiter leurs déplacements sur site et cela a un impact aussi sur les émissions de gaz à effet de serre.

Quelle solution propose Homeys ?

Homeys propose un ensemble de solutions pour permettre aux habitants des maisons et des immeubles de réduire leur facture énergétique. Que ce soit en améliorant le réglage du chauffage, en suivant de plus près sa consommation ou bien en identifiant des travaux à réaliser, nos solutions vous permettent d’identifier sur la base des données ce que vous avez de plus efficace à faire pour améliorer la performance énergétique du parc résidentiel.

Quelle valeur ajoutée apportez vous à vos clients ?

Nos clients gagnent du temps dans la gestion de leur énergie et peuvent réagir beaucoup plus vite quand une dérive est identifiée. Et c’est sans compter que nos outils d’analyse permettent d’objectiver le confort et de fournir des recommandations pour l’améliorer.

Est-ce que vous avez identifié des concurrents ? Si oui, quels avantages concurrentiels vous en distinguent ?

On a bien évidemment des concurrents mais ils n’ont pas, en général, cette approche globale qui nous permet de travailler sur tout le spectre de la performance énergétique, de l’amélioration de la régulation aux travaux, en passant par l’optimisation de la facture d’énergie. Aucun d’entre eux n’a par ailleurs le focus sur le secteur résidentiel que nous avons.

Qu’est-ce qui vous empêche, actuellement, d’occuper complètement votre marché ?

On a démarré nos efforts marketing il y a quelques mois seulement, il faut maintenant qu’on accélère sur ce point pour occuper plus complètement notre marché !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *