Glowee : la luminescence naturelle

Glowee : la luminescence naturelle

Lorsqu’on parle de pollution, on ne pense pas toujours à la lumière. Pourtant nos éclairages artificiels ont de nombreux effets pervers, que ce soit sur les animaux, dont elles perturbent les perceptions, ou même notre confort, en faisant disparaître les étoiles.

Plus prosaïquement, elles consomme beaucoup d’énergie : l’éclairage public et l’éclairage des bâtiments consomme chaque année 2 700 TWh, émettant 1 150 millions de tonnes de CO2. Pourtant, la nature aussi produit de la lumière. Qui n’a jamais entendu parler des lucioles ? On trouve aussi des plantes et des animaux qui produisent de la lumière.

Glowee propose de maîtriser la bioluminescence pour éclairer les villes de demain. Elle utilise des séquences d’ADN de bactéries bioluminescentes et les implante dans des bactéries communes, industriellement produites.

Les avantages sur la production de lumière classique sont nombreux : La principale matière est cultivée, il ne s’agit pas d’un ressource qu’on épuise La bioluminescence produit moins de pollution lumineuse La production et l’entretien consomment moins d’énergie .

La fondatrice, Sandra Rey, a été nommée parmi les 10 innovateurs de moins de 35 ans du MIT Technology Review en 2016. Glowee vient de signer un premier contrat avec la ville de Rambouillet pour un mobilier urbain

Laisser un commentaire