fbpx

Et si vous pouviez, sans changer d’installation ou faire de coûteux travaux, économiser 40 % de votre consommation d’électricité ? C’est la promesse de BeeBryte, un SaaS optimisant les systèmes de chauffage-ventilation-climatisation (CVC) et les systèmes de réfrigération.

BeeBryte a accepté de répondre à nos questions pour préciser leur projet :

Quels sont les enjeux environnementaux auxquels BeeBryte répond ?

Tous les jours, la consommation d’électricité mondiale dépasse les 70TWh, avec 90% provenant de l’industrie et des bâtiments. En tout, ce pourcentage représente aussi un tiers des émissions de CO2 liées à l’énergie. Parmi les bâtiments industriels et commerciaux, les systèmes de chauffage-ventilation-climatisation (CVC) et réfrigération représentent la plus grosse part du gâteau.

A BeeBryte, nous déployons une solution pour optimiser cette consommation. Notre logiciel-service (SaaS) englobe l’analyse de données, la prédiction de l’activité, et le contrôle optimal des équipements frigorifiques et systèmes CVC grâce à l’intelligence artificielle. Cette technique réduit la consommation, ainsi que les émissions CO2 en générant jusqu’à 40% d’économies sur les coûts d’électricité.

Quelle est la solution de BeeBryte ?

Notre solution passerelle IoT + logiciel de contrôle-commande réduit les factures d’énergie en envoyant à distance des ordres aux équipements de réfrigération et de CVC.

En prenant en compte les prévisions météorologiques, l’activité du bâtiment ainsi que le prix de l’électricité, nos algorithmes anticipent la demande thermique des sites pour produire le froid/chaud au meilleur moment en respectant le confort et la plage de fonctionnement déterminée par le client.

Source : www.beebryte.com

Quelle valeur ajoutée apportez-vous à vos clients ?

Nos clients économisent jusqu’à 40% de leurs coûts énergétiques grâce à la réduction de leur consommation et au décalage de leur consommation au moment où l’énergie est la moins chère. Grace à notre contrôle dynamique et automatique – dont les commandes sont transmises directement aux équipements par la passerelle, la solution permet une optimisation plus poussée de la consommation, tout en libérant du temps pour les équipes du client qui peuvent donc se concentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée.

Par exemple, dans un entrepôt frigorifique près de Lyon, nous avons diminué la consommation électrique des groupes froids de 98 000MWh par an, représentant 78 000€ d’économies. A l’international, nous avons généré un équivalent de 190 000€ d’économies annuelles chez un client logistique ayant des entrepôts à Singapour. Ces économies correspondent à une réduction de l’ordre de mille tonnes d’émissions CO2.

Le service est toutefois adaptable et n’est pas exclusivement réservé aux entrepôts, mais judicieux pour tout bâtiment industriel, tertiaire… avec une forte utilisation de systèmes CVC ou de réfrigération.

Est-ce que vous avez identifié des concurrents ? Si oui, quels avantages concurrentiels vous en distinguent ?

Nous avons identifié quelques concurrents dans le domaine, mais aucun ne fait exactement la même chose que BeeBryte. On remarque globalement que l’approche logiciel de l’efficacité énergétique – incluant le contrôle et qui ne se limite pas au combo supervision/recommandation – est globalement très peu répandue.

Parmi ceux qui sont perçus comme nos concurrents, il y a les entreprises qui proposent de réduire la consommation via l’ajout ou remplacement d’équipements. Ces entreprises sont en fait des partenaires pour BeeBryte puisque nos solutions se complètent. Ceux présents dans la sphère logicielle, se concentrent sur un aspect particulier et prioritisent par exemple l’autoconsommation ou se concentrent exclusivement sur l’efficacité énergétique.

Ce qui nous distingue, c’est premièrement le fait que nous utilisons au maximum les équipements existants. Dans la plupart des cas, notre passerelle IoT est le seul ajout nécessaire pour faire fonctionner la solution, même si parfois accompagnée de capteurs de température et de compteurs électriques. Notre solution est donc simple à déployer et non-perturbante pour l’activité du client.

De plus, notre différenciation repose sur l’aspect dynamique du contrôle des équipements et l’anticipation de facteurs extérieurs comme le nombre de personnes dans le bâtiment ou la météo. En combinaison avec notre méthode d’optimisation brevetée, cela nous permet d’accumuler en plus de l’efficacité énergétique plusieurs stratégies dont l’arbitrage de prix ou l’écrêtage de pic.

Enfin, notre business model est basé sur un pur partage des économies générées. En d’autres termes, pas d’économies générées, pas de paiement à nous verser, c’est aussi simple que cela ! Il n’y a donc pas de frais d’installation pour nos clients, et donc pas de risque financier.

Qu’est-ce qui vous empêche, actuellement, d’occuper complètement votre marché ?

Traditionnellement, les solutions d’efficacité énergétique sur le marché passent par du remplacement et de l’amélioration d’équipements – qui d’ailleurs est rarement la solution la plus durable si on prend en compte le coût environnemental des matériaux et la production de ces équipements. Notre solution logicielle vient perturber ces habitudes et modifier leur vision de ce secteur.

Notre défi revient donc à d’abord convaincre que ce type de solution est possible et peut générer ce niveau d’économies, tout en respectant le confort des occupants ou leurs contraintes opérationnelles.

Pour rassurer nos interlocuteurs nous mettons en place un maximum de transparence en combinant une méthode de calcul des économies qui respecte les recommandations IPMVP et ASHRAE, des rapports mensuels, et un accès 24/7 à un outil de monitoring des équipements et de notre performance. A cela s’ajoute la possibilité pour le client de reprendre le contrôle à tout moment s’il le souhaite.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *